Location: Homepage | Des histoires en mosaïque
suomeksi | pÅ svenska | in English

Des histoires en mosaïque

Mosaiikki tarinoita silmä

Des histoires de forme et de couleur

C’est une trilogie de photographies, dont chaqu’une des trois séries est une unité en soi, indépendente mais, en même temps, faisant partie d’ un ensemble. Souvent il se peut que les choses nous échappent des yeux à cause du manque de temps ou bien simplement, dû à la routine quotidienne. Comme mal−voyant, j’ai eu la possibilité d’utiliser un agrandisseur, ce qui m’a beaucoup aidé pour voir les objets mininaux. Les détails minuscules peuvent être fascinants quand on les voit pour la première fois d’une nouvelle perspective.

Les photographies de cette trilogie ont été prises à l’aide d’un instrument agrandissant. Dans la choix des sélections, l’idée principale était d’exclure les photographies dans lesquelles les localités ou les objets peuvent être reconnus.

Quelques−uns entre nous ne voyent pas le sens de l’art abstrait – pour eux, il représente un monde totalement secret et inconnu. Il ne reste plus rien qu’une surprise – pourquoi est−ce que l’art abstrait existe? Est−ce possible de comprendre l’incompréhensible? La parole éliminée, la communication entre deux personnes peut fonctionnere par les formes et les couleurs. Donc, la langue visuelle s’offte comme un voyage entre nous deux.

Il se peut qu’il s’agit de l’acceptance des différences. Nous n’écoutons même pas toujours les uns les autres, en tout cas pas à une autre façon de s’exprmer, bien que cela nous puisse ouvrir une nouvelle fenêtre aux richesses.

A cause de mon handicap comme mal−voyant, avec ma vue, année par annnée, déteriorante, j’ai commencé à voir le monde d’une manière différente. Cela ne signifie pas que le monde ait changé mais que c’est moi qui l’aie fait.

Au 13e siècle, Thomas de l’Aquitaine a déclaré les fondements de l’esthétique: "Les senses trouvent enjouement dans l’harmonie." Elle existe dans la nature et dans l’art.

La nature est pleine de symétrie. Soit on parle de l’univers, soit des formes microscopiques, il y a toujours là certaines formes regulières. Les photographies de cette collection datent des années 2018 et 2019.

Au moment où l’on produit des agrandissements énormes, il est possible d’admirer un univers sur la macroéchelle – différent mais, toutefois tellement familier. La fonction de cette série de photographies est justement de le décrire et le démontrer.

La première phrase

La première phrase

La première phraseressemble à celle d’un petit enfant qui apprend à parler. Il entend plusieures phonèmes et beuaucoup de mots, mais quelle est sa première phrase? Est−ce qu’on peut la définir ou est−ce qu’il s’agit rien d’autre qu’une langue enfantine? 15 photographies

Vous le voyez?

Vous le voyez

Le sentiment ressemble au premier jour à l’école. Il y a encore tant de choses surprenantes dans le monde, bien que tout ait déjà pris son propre rythme. En plus, les choses peuvent être vues de perspectives variées.

Les enfants de l’univers

Les enfants de l’univers

Lorsque le jeune devient adolescent, le monde entier se pose devant lui. Même les obstacles les plus compliqués, la pluralité de teintes et la variété d’aptitudes se sont développés pour accueillir les merveilles du monde. Maintenant on peut défendre sa propre opinion, même si cela ne plaise pas tous. Et, finalement, on apprend le raisonnement de ses déclarations.


L’histoire de l’accessibilité – le quatrième tournant

La légende: L’école maternelle pour les enfants mal−voyants C’était une école enseignante des techniques artisanales.

Le premier tournant en l’accessibilité à l’information

Le premier tournant est apparu au dix−neuvième siècle lorsque l’alphabet braille, développé par le français Louis Braille, est introduit pour donner les mal−voyants la possibilité d’apprendre à lire et à écrire. Il y avait, quand même, d’autres systèmes de lettres en relief mais c’était le braille qui a survécu.

Le deuxième tournant en l’accessibilité à l’information

Le deuxième tournant se trouve dans les années 1950 quand arrivent les premiers livres audio. Il n’était que dans les années 1950 que l’on pouvait enregistrer des livres entiers grâce aux magnétophones plus efficaces.

Les livres en édition braille occupent énormément d’espace sur les rayons. La bible, par exemple, demande trois mères dans son entier, tandis que les cassettes sans couvertures n’en prenaient plus qu’un petit paquet.

Le troisième tournant en l’accessibilité à l’information − L’accessibilité aux sites Internet.

Le troisième tournant a commencé au début des années 1990, au temps où les techniques d’information et les appareils utiles ont été introduits pour aiderr les mal−voyants plus régulièrement. En tant que les sites Internet et les services électriques sont devenus de plus en plus quotidiens, leur accessibilité, c’est à dire leur fonctionnement impeccable, est aujourd’hui d’une importance primaire.

Les WCAG règles

Les règles d’accessibilité 2.1 (WCAG 2.1) aux sites Internet nous guident à la bonne direction pour améliorer l’accessibilité au contenu des sites Internet pour les personnes moins capables. De mȇme, ce ne serait mieux pas seulement pour les personnes âgées mais aussi pour tout le monde.

Les règles s’appliquent aux services publiques, mais en les suivant attentivement, ils seront utiles pour tous

Le quatrième tournant en l’accessibilité à l’information – Les smart phones

Le quatrième tournant consiste des smart phones et des possibilités offertes par les applications.

Les personnes mal−voyantes et aveugles peuvent utiliser les téléphones fournis d’application relief grâce aux programmes d’agrandissement et audibilité, avec une efficacité presque identique aux personnes non−invalides.

Tout cela, quand mȇme, dépend des descriptions d’images graphiques et de niveau d’accessibilité des applications en pratique.

Réalisation par

Tero Kokko
Compagnie Kokko−Kokki Oy
Le pionier en testant l’accessibilité. En Finlande, la compagnie Kokko−Kokki Oy a conduit des testes d’accessibilité des sites Internet dès l’année 2003. Elle est la compagnie la plus experte en son domaine en Finlande.

Nous voudrions remercier
Le musée des mal−voyants. Il a été fondu dans les années 1990 pour conserver l’histoire des mal−voyants. Il est situé à Helsinki est, au Centre de mal−voyants, qui s’appèlle Iiris et se trouve à Itäkeskus dès 2003.

Traduction française Aila Malkki


| 0
Homepage

Tero Kokko   |   Rapakivenkuja 1 C 45   |   00710 Helsinki, Suomi-finland
Puh: 040-5594 739   |   saavutettavuus [at] omat.fi   |   www.terokokko.fi
Saavutettavuus fb

palaute | facebook | instagram

Compagnie Kokko-Kokki Oy
Le pionier en testant l’accessibilité. En Finlande, la compagnie Kokko-Kokki Oy a conduit
des testes d’accessibilitÉ des sites Internet dès l’année 2003. Elle est la compagnie la plus
experte en son domaine en Finlande.

Interesting sites